Enfants de Battambang

Soutien des enfants:

ESK soutient des enfants dans trois régions au Cambodge, à Phnom Penh, Kep et Battambang.

• Dans des familles.
ESK apporte une aide financière et alimentaire à des familles en grande difficulté. Celles-ci en retour s’engagent à ce que leurs enfants continuent d’aller à l’école.
Les frais de santé, d’hygiène et d’éducation sont pris en charge. D’autre part ESK propose à certaines d’entre elles des projets de micro développement.

• Dans les Maisons des Sourires.
ESK a créé, en2013, à Phnom Penh et à Battambang des maisons qui accueillent chacune, une quinzaine d’enfants vivant sous la responsabilité d’une famille.
Dans ces foyers, ESK prend en charge la totalité des dépenses : l’hébergement des enfants, leurs repas, leur santé, leur éducation et le salaire des responsables.
Un suivi individuel est assuré : les enfants sont suivis de près dans leurs études, et ils reçoivent par ailleurs des cours complémentaires en sciences, en anglais et en informatique.

Sambath, le responsable ESK, en discussion avec une mère de famille de Kep

Une famille soutenue à Kep, reçoit la visite d’une marraine

Mère de famille soutenue à Kep

Enfants dans la bibliothèque de Battambang

Fête d’anniversaire à Phnom Penh

Enfants de Battambang

Dans notre soutien aux étudiants, l’accent est porté sur la formation professionnelle

Des ateliers et visites d’écoles professionnelles sont organisés chaque année.

L’objectif étant de permettre aux jeunes d’avoir un métier correctement rémunéré, ESK privilégie les formations professionnelles particulièrement recherchées au Cambodge, par exemple dans l’hôtellerie, la restauration, dans l’informatique, dans la mécanique…

En général les étudiants continuent leurs études après la fin de leurs écoles professionnelles, tout en travaillant et obtiennent ainsi un poste de cadre à l’issue de ces études.

Les meilleurs étudiants peuvent suivre une formation universitaire, ainsi en médecine, en droit, etc..

Tous les frais des étudiants sont pris en charge par ESK.

Nous notons avec satisfaction un taux exceptionnel de réussite chez nos étudiants qui trouvent tous un travail à l’issue de leurs études

Un étudiant diplômé de Passerelle Numérique et le Responsable ESK Sambath Chhim

Une étudiante et le Directeur de Salabaï, école d’hôtellerie à Siem Reap

Nos étudiantes qui ont toutes trouvé un emploi qui les satisfait dans l’hôtellerie

La réalisation d’un centre pilote : La Maison des Sourires de Battambang

Avec la volonté de rendre cette maison, la plus autonome possible, tout en respectant l’environnement, ESK a fourni de l’eau potable grâce à un forage et a retraité les eaux usées.

Un bassin d’aquaponie a été créé ainsi qu’un grand potager de permaculture afin de pourvoir la communauté en légumes pendant la saison sèche.

Ces réalisations ont pu voir le jour grâce à un prix obtenu lors de la COP 21 et des subventions d’Associations Suisses

Les enfants entretiennent le potager

Intervention de l’équipe partenaire pour le potager

Des légumes en toutes saisons

Un souci permanent : l’amélioration des conditions de vie et de la santé de nos filleuls.

Une équipe médicale, constituée de médecins de l’hôpital Henri Mondor, Catherine Douvin, Farida Mesli entre autres, se rend sur place et suit de près chaque enfant.

De même une médecin pédiâtre Edith Leneveu assistée par Adélaïde Vonlowis prend le relais en alternance.

Un jeune médecin khmer, le Dr Anon fait un suivi régulier des enfants et étudiants, assisté par une infirmière qui suit plus particulièrement les filles.

Une politique de prévention par les vaccinations a été mise en place, ainsi qu’un suivi dentaire et un suivi psychologique pour les plus fragiles effectué par une psychologue française. D’autre part une kinésithérapeute intervient auprès d’enfants handicapés que nous soutenons.

médecins et étudiante

Docteurs Catherine Douvin et Farida Mesli effectuant un bilan de santé à Phnom Penh

Marine Voilquin, kinésithérapeute prodiguant des soins à un jeune handicapé soutenu par ESK

Alain Templier emmenant un groupe de Phom Penh dans un centre de vaccination

L’hygiène et l’éducation sexuelle

La formation à l’hygiène des enfants est assurée par différents intervenants dont une infirmière sur place et des volontaires.

Pour éviter que des jeunes filles connaissent des grossesses non désirées, des séances d’éducation sexuelle sont organisées avec un encadrement spécifique pour les adolescentes.

Pour les adolescents, filles et garçons, l’insistance est portée sur les maladies sexuellement transmissibles.

Adolescentes et étudiantes de Phnom Penh

Etudiantes de Phnom Penh

Accueil de volontaires dans nos centres

Chaque année plusieurs volontaires se rendent dans nos maisons pendant plusieurs semaines et pratiquent des activités éducatives, artistiques, culturelles et sportives avec les enfants. Ces activités structurées sont organisées en accord les cadres de ESK et dans le respect d’une charte établie par ESK.

Ils sont les bienvenus dans la mesure où ils permettent aux enfants d’ouvrir leur univers culturel et de compléter une éducation scolaire très lacunaire notamment dans les disciplines telles: l’informatique, l’anglais, l’art et le sport en général.

Tous les enfants et étudiants ESK emmenés en bord de mer et encadrés par des volontaires

Atelier d’expression artistique avec Yves André Baraldi

Soutien en anglais avec Camille et Paul à Battambang

Le Projet Eau

Projet d’eau potable pour des familles ESK et des écoles à Kep: Ce projet porté par Serge Rocher, prévoit la création de sites d’eau potable, l’eau traitée provenant soit de forages soit de bassins.

Ce projet initié en 2019 est réalisé en 2021, grâce aux subventions du Forim, de la Ville de Paris et de la Fondation EDF, en partenariat avec l’association ADC.

Projet d’eau potable pour des familles ESK et des écoles à Kep: Ce projet porté par Serge Rocher, prévoit la création de sites d’eau potable, l’eau traitée provenant soit de forages soit de bassins.

Ce projet initié en 2019 est réalisé en 2021, grâce aux subventions du Forim, de la Ville de Paris et de la Fondation EDF, en partenariat avec l’association ADC.