Une fillette de ESK découvre la mer à Kep

L’Association Enfants du Sourire Khmer ESK est fondée en Juillet 1996 par Mmes Braaby Nielsen et Sylvia Sisowath pour venir en aide aux enfants du Cambodge.A la suite des guerres qui ont meurtri le Cambodge pendant 25 ans, de très nombreux enfants, en effet, se retrouvent orphelins et en très grande difficulté.

 1996

Il existait déjà sur place des organisations cambodgiennes non gouvernementales d’aide à l’enfance qui avaient besoin de soutiens d’urgence. Aussi ESK s’est proposé dans un premier temps de venir les épauler en collaboration avec d’autres ONG internationales.

ESK fournit de l’aide à une structure d’accueil de femmes veuves et d’orphelins ainsi qu’à un Centre recueillant des enfants maltraités. L’Association contribue également à la création d’une école primaire dans le village de Kla Kon Thmey.

1998

Grâce à la mise en place de parrainages, ESK assure le financement d’associations cambodgiennes à Phnom Penh, Kompong Thom, Kep et Battambang. par la suite les malversations des directeurs des différents centres, obligeront ESK à fermer successivement ces centres en continuant d’aider les enfants dans les familles.

 2007

ESK accepte de parrainer une école de menuiserie: L’Ecole du Bois, à Kompong Speu, financée entre autres par la Fondation Air France.

Elle ouvre ses portes en 2008, avec une quinzaine d’élèves, encadrés par des professeurs français.

 2011

La maison de l’ancien centre de Kep est transformée en Maison de la Culture et des Sports, où les enfants du voisinage peuvent venir pratiquer des activités culturelles et sportives, par exemple la danse khmère classique et recevoir des cours d’anglais et d’informatique.

Centre Educatif de Kep (anciennement Maison de la Culture et des Sports)

 2012

Une coopérative est créée à l’Ecole du Bois; à terme, les bénéfices obtenus par la vente des meubles devant aider au financement de l’école.

Les difficultés rencontrées avec les familles qui envoient souvent leurs jeunes travailler illégalement en Thaïlande amène ESK à augmenter ses subventions et mettre en place un contrat avec les familles.

 2013

Les échecs et les difficultés rencontrées dans les centres gérés par les ONG cambodgiennes obligent ESK à se tourner vers la création de structures entièrement dépendantes d’elle même.

Ainsi naissent Les Maisons des Sourires, où un groupe d’une vingtaine d’enfants encadrés par une famille khmère salariée de ESK, reçoivent un cadre, une hygiène et une alimentation satisfaisantes, des soins médicaux et des cours supplémentaires.

Eté 2013

Une première Maison des Sourires voit le jour dans une maison en location à la périphérie de Phnom Penh.

Cette maison accueille des étudiants en formation professionnelle ainsi que tous les enfants originaires de Kompong Thom.

Début 2014

Une deuxième Maison des Sourires est construite sur un terrain acheté au nord de Battambang grâce notamment à la subvention de l’Association CADO (Cercle des Anciens et Amis de la Francophonie).

Dans ce foyer sont regroupés les enfants préalablement soutenus dans le village de Thmor Khol.

Les enfants devant la maison de Phnom Penh, avec  Sopear, Sambath et Christian

Des enfants de ESK dans la cour du centre de Battambang

Novembre 2014

Inauguration officielle de la Maison de Battambang, en présence des autorités cambodgiennes, de la responsable de la Francophonie Asie Pacifique et des responsables et membres de l’Association CADO.

Rencontre de Christian Moulès avec Sa Majesté Norodom Sihamoni en présence des responsables de CADO.

Le Président, assisté de deux traducteurs, présente la Maison de Battambang

Les enfants chantant en français, accompagnés par Heng Luong

Les équipes ESK et CADO au complet

 Fin 2014

Mise en place de la première mission santé avec des médecins de l’hôpital Henri Mondor.

2015 

Les adolescents de Kep et Kompong Thom rejoignent la maison des Sourires de Phnom Penh afin de poursuivre leurs études dans de meilleures conditions.

Une deuxième maison est construite à Phnom Penh, proche de la première et est réservée aux garçons

Des chambres sont louées pour les étudiants près de leur lieu d’études, notamment à proximité de l’école professionnelle de PSE (Pour un Sourire d’Enfant)

Mise en place d’un atelier de formation professionnelle; organisation de sorties à la mer et de fêtes dans les maisons des Sourires.

Toutes ses actions se soldent par une amélioration notable des conditions de vie des enfants soutenus et d’autre part une augmentation du nombre des étudiants en formation professionnelle dans des ONG partenaires et particulièrement PSE.

Enfants et étudiants de Phnom Penh

2016

Poursuite des missions santé et améliorations du suivi des enfants (bilans individuels, vaccinations, soins dentaires effectués par une ONG coréenne). Installation d’internet à Phnom Penh et Battambang.

Travaux dans la maison de Battambang:

grâce à un prix obtenu lors de la COP 21 avec le concourt de Samnang Letellier, création d’installations bénéfiques pour la santé et respectueuses de l’environnement.

  • Forage profond pour un accès à l’eau pérenne
  • Traitement de l’eau pour la rendre potable
  • Traitement des eaux usées
  • Installation d’aquaponie
  • travaux d’amélioration des bâtiments

Les enfants prennent soin du potager

Séance de méditation organisée par Delphine avec les enfants de Phnom Penh

Eté 2016

Séparation de ESK et de l’Ecole du Bois.

Les problèmes de financement, les difficultés d’approvisionnement en bois et de recrutement des élèves de EDB ne permettent plus à ESK d’assumer la responsabilité de cette activité.

EDB se constitue désormais en association autonome.

2017

Développement de la mission santé avec la participation d’une psychologue spécialisée dans les traumatismes et une éducation sexuelle des adolescents.

Excellents résultats scolaires et universitaires. 100% de réussite pour les étudiants dans les écoles professionnelles.

Travaux d’amélioration dans les bâtiments des Maisons des Sourires à Phnom Penh et à Battambang

médecins et étudianteNos deux médecins et une étudiante

2018

  • Actions santé renforcées: par les missions des médecins d’Henri Mondor, par l’organisation de soins dentaires, par le dépistage des traumatismes par notre psychologue, par les campagnes de vaccinations et par la formation approfondie à l’hygiène.
  • Améliorations dans les Maisons des Sourires: à Phnom Penh cuisine et douches refaites chez les filles, création d’un potager en permaculture à Battambang.
  • Réalisation d’une charte pour la protection de l’enfance signée par tous les volontaires en contact avec les enfants.
  • Changement du nom de la Maison de la Culture et des Sports en CEK, Centre éducatif de Kep.

2019

  • Actions santé poursuivies et renforcées (missions médicales, soins dentaires, vaccinations, information sexuelle)
  • Implication d’un médecin Khmer, Kim Chaï, sur place pour un suivi régulier.
  • Démarrage d’un projet d’eau potable pour les familles soutenues à Kep, porté par Serge Rocher: réalisation d’un forage et d’une station d’eau potable dans une famille, grâce à un don obtenu par ESK Suisse.
  • Achat d’un véhicule de transport pour la Maison de Battambang.
  • Très bons résultats scolaires et entrée réussie dans la vie active pour plusieurs étudiants.

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

2020 : une année très perturbée par la pandémie de Covid 19.

En début d’année une équipe restreinte a pu se rendre sur place pour une mission santé et évaluation scolaire avec Edith Leneveu, pédiatre accompagnée de Serge et Yves André, administrateurs et de Florence et Adélaïde membres bénévoles.

Cette mission a permis à Serge, responsable du projet Eau Potable de définir les travaux à entreprendre à Kep.

distribution alimentaire

L’épidémie a entrainé au Cambodge un fort chômage qui a impacté les familles que nous soutenons et des étudiants qui travaillent en dehors de leurs études. face à ces difficultés, nous avons assuré une aide alimentaire supplémentaire à ces familles et aux étudiants concernés.

  • la fermeture des écoles nous a amenés à organiser des cours de soutien dans nos centres avec l’aide d’étudiants de ESK.
  • Un médecin Khmer, Kim Chaï, a réalisé un suivi santé pour tous les enfants.
  • Des travaux d’agrandissement ont été réalisés dans la maison des garçons à Phnom Penh pour accueillir 5 nouveaux étudiants en formation professionnelle.
  • Une petite maison a été construite dans le centre de Battambang pour un jeune handicapé.

2021

  • Mars, avril 21: Organisation de la vaccination anti covid. En accord avec les familles, nous organisons la vaccination des enfants dans les Centres ouverts par le gouvernement khmer.
  • Travaux effectués dans notre centre de Battambang: réparation du kiosque effondré pendant les inondations d’octobre 2020 et création d’une clôture solide tout autour du terrain.
  • Reprise des cours: les enfants reprennent le chemin de l’école avec un nouveau matériel.
  • Déménagement de la maison des filles à Phnom Penh. Le propriétaire n’ayant pas renouvelé le bail, les filles ont déménagé dans la maison de Sambath qui a été agrandie par. une extension.

Année 2022 : Retour progressif à la normale après l’épisode de la pandémie de Covid. L’implication de nos équipes sur place sous la direction de Sambath, notre responsable au Cambodge, a contribué fortement à la poursuite de nos actions.

Missions santé en Février avec Edith Leneveu et Adélaïde Vonlowis, en Novembre avec Catherine Douvin, Farida Mesli et Valérie Dokhan.

Désormais grâce à la Fondation « l’avenir en rose » de Katia Chhéa et Christophe Bergue (20 OOO€ reconductibles) nous avons pu assurer les vaccinations, reprendre le suivi dentaire; le dr Kimchaï n’étant plus disponible, un nouveau médecin, le Dr Anon a pu être embauché pour un suivi régulier des enfants; une infirmière en coordination avec lui s’implique plus particulièrement auprès des filles et dans l’éducation à l’hygiène.

Ci contre , Christian Moulès signe un accord de partenariat avec Christophe Bergue.

Lors de leur visite à Battambang , Katia et Christophe ont décidé de soutenir 4 enfants issus de familles déshéritées à la frontière thaïlandaise; ils sont accueillis dans le centre de Battambang.

Avancement du projet Eau à Kep mené par Serge Rocher: après une installation pilote réalisée en 2019 chez la famille Mong, financée par la Fondation Coromandel, nous avons obtenu de La Mairie de Paris, du Forim, de la Fondation EDF ainsi que l’Association ADC, les fonds nécessaires à la réalisation de 14 sites (familles ESK et écoles proches) 3000 enfants ont désormais accès à l’eau potable.

Début 2023 Construction d’une maison traditionnelle à Battambang sur l’emplacement du réservoir d’eau déplacé. Les 3 chambres en haut permettent de loger des volontaires, en bas une grande salle d’étude et pièce administrative.

Denis Brunet a financé les travaux a hauteur de 3700€

le potager a été réaménagé: les enfants peuvent profiter davantage des légumes cultivés.

Un soutien renforcé pour les enfants en difficulté à l’école: généralisation du tutoring, un professeur vient aider 3 ou 4 élèves à Kep, Battambang, Phnom Penh.

La subvention de la Ville de Genève obtenu grâce à l’implication de l’équipe suisse permet la poursuite de ces efforts.

Stéphane Luong s’est rendu à Phnom Penh dans  nos maisons pour améliorer la formation informatique des jeunes.

Novembre 2023 une nouvelle mission santé très positive avec les médecins Catherine D, Farida et le Dr Anon sur place.

Constat que le jeune handicapé, Boeurk, a fait de nombreux progrès en autonomie; il peut désormais se déplacer avec un déambulateur.

Achèvement des travaux et organisation de la maintenance des sites d’eau potable à Kep effectuée par Serge. Implication de Ngoï, notre interlocuteur à Kep

Phaly, une volontaire d’origine khmère, est restée 2 mois à Battambang; cela a constitué une expérience très positive pour tous: responsabilité renforcée devant les différentes tâches, ateliers très enrichissants, cuisine, couture, réalisation de pictogrammes, coiffure, sorties découverte de la nature, découverte des temples à Siem Reap, visite au cirque etc…